La Fédération
Bibliothèques et sonothèques
La formation
Dons et subventions
Activités
La charte des associations de bénévoles
Flash info
Contact
Agenda
Les congrès
Colloque National des 12 et 13 mars 2009 à Reims
Assemblée Générale 2010 de la FNABEH
La Musique à l’Hôpital
Assemblée Générale 2011 de la FNABEH
Enquête
Assemblée Générale 2012
Assemblée Générale 2013
ASSEMBLEE GENERALE 2016
Accueil - Activités
ASSEMBLEE GENERALE 24 mars 2015
Maternité de Port Royal à PARIS

Le Président Didier Cazejust déclare ouverte l’assemblée générale ordinaire de la Fnabeh, en souhaitant la bienvenue aux participants(es)

Il souligne la présence de deux anciennes présidentes Mmes Faucheur et Lacombe ainsi que des représentantes de CBPT.

L’année 2014 a été riche en innovations et recherches afin d’aider au mieux les associations. Nous avons eu en fin d’année le plaisir d’accueillir une nouvelle association la médiathèque de Blaye.

Le Président remercie les forces vives des associations de bibliothèques qui s’engagent et prennent de leur temps auprès des patients et de leur famille, en lien avec les équipes médicales. Monsieur Cazejust nous montre son attachement à la lecture par sa présence au salon du livre.

Le rapport moral et d’activité est présenté par Mme Gilberte Muller

La Fnabeh comme les années précédentes s’est efforcée d’agir selon ses principes fondateurs, être un lien entre les associations.

Début 2014 nous avons continué notre recherche d’un président pour remplacer Mr Bernard Gousset, Mr Didier Cazejust a accepté d’être candidat à la présidence de notre Fédération.

Le conseil d’administration s’est réuni 4 fois à la Maison des Parents de l’hôpital Trousseau. Les demandes de subventions sont examinées par le C.A qui suit leur réception.Nous avons ainsi participé à une création à Lille dans une unité dédiée à la prise en charge des personnes détenues, des soutiens également pour des formations spécifiques conteuses, lectrices.

Nous avons rencontré Mme Révial responsable de la médiathèque de l’hôpital de Garches dont les compétences sont reconnues et récompensées au delà du milieu hospitalier, un partenariat informel s’est établi entre elle et le C.A.

A propos de UNCBPT le C.A renouvelle une mise au point déjà faite, notre fédération et UNCBPT se sont mises d’accord pour un « partage du marché » pas de tentatives pour s’implanter là ou l’autre association est présente, mais possibilité d’aide pour pallier au manque de formateurs(trices)

Il a été décidé de réduire le coût de la formation : le C.A du 22 octobre a fixé celle ci à 40€.

A ce jour les associations ont prêté 277 819 livres, 118 752 revues, 19 479 CD, 6779 DVD pour 147 844 heures de bénévolat, celui ci valorisé au smic pour une somme de 1 405 414 €.

Ce qui fait pour 4224 bénévoles à 35 h hebdomadaires un don annuel de 1 872 € chacune.

Rapport Financier : Résultat siège 4 480,82€- 6 981,13= moins 2540,31€ Résultat formation : Produits 1300€ charges 1571,61€

NB : il manque des encaissements qui vont largement équilibrer les comptes.

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité et l’agrément du commissaire aux comptes est reconduit à l’unanimité.

La formation : pour 2014-2015 10 formatrices ont en charge 31 stagiaires. L’expérience montre qu’une seule réunion ne suffit pas, une réunion de rentrée est indispensable.

Renouvellement du C.A Mr Didier Cazejust donne de résultat du vote par correspondance. Nombre de voix 77 Sont élus(es) Odette Goujet, Jean Hiblot, Guillemine Legris de la Salle, Gilberte Muller, Jacqueline Roger.

Cotisation : Le C.A a souhaité que me montant de la cotisation spot inchangé, il est de 28€, approuvé à l’unanimité.

Questions diverses Comment procéder pour avoir une subvention Sofia ? Quel avenir pour la formation ? Comment rédiger un compte rendu de lecture ?

l’ordre du jour étant épuisé l’assemblée générale est close

Intervention du Professeur Lebeau

Marie-Noël Brachet après avoir présenté Mr Lebeau annonce que cette conférence sur un sujet d’actualité puisque la loi va être modifiée, sera suivie d’un débat.

Mr Lebeau souhaite faire part de son expérience et de ses réflexions pour aider les français à avancer dans leur réflexion sur la fin de vie. Ni pour ni contre l’euthanasie mais elle existe il ne faut pas le nier.

La maladie est injuste, le cancer est injuste et la mort l’est aussi....Bernard Lebeau le sait bien, lui qui accompagne ses patients dans leur combat contre la maladie, il pet en parler de cette fameuse « fin de vie » qui tourmente et divise la société française.

Consulter le flash info N°15 de la FNABEH

Déjeuner au restaurant, puis visite du musée de de la chapelle du Val de Grâce
Imprimer Envoyer à un ami
RSS | Crédits | Mentions légales | Plan du site