La Fédération
Bibliothèques et sonothèques
La formation
Dons et subventions
Activités
La charte des associations de bénévoles
Flash info
Contact
Agenda
Les congrès
Assemblée Générale 2010 de la FNABEH
La Musique à l’Hôpital
Assemblée Générale 2011 de la FNABEH
Enquête
Assemblée Générale 2012
Assemblée Générale 2013
ASSEMBLEE GENERALE 24 mars 2015
ASSEMBLEE GENERALE 2016
Accueil - Activités
Colloque National des 12 et 13 mars 2009 à Reims
Pour les bibliothécaires en Maisons de retraite et Hôpitaux
Le jeudi 12 et vendredi 13 mars 2009, au centre des congrès de Reims, s’est tenu un colloque organisé par l’UCBPT et la FNABEH sur la place d’une bibliothèque en maisons de retraite et hôpitaux.

L’objectif de ces journées : Réunir des bibliothécaires et des responsables en établissement de santé afin de partager les expériences de chacun et de réfléchir sur les moyens de valoriser les compétences en utilisant de nouvelles techniques de communication en faveur des patients. 300 bibliothécaires en établissements hospitaliers, venus d’horizons différents, se sont retrouvés à Reims pour partager leurs expériences et s’enrichir d’idées nouvelles dont 80 représentants des associations adhérentes de la FNABEH.

Au cours de ce colloque, le comédien Philippe Gaessler, de "Lire en scène", nous a démontré l’impact de la lecture à voix haute, qui permet de partager sa propre vision d’un texte auprès d’un public, même s’il est isolé par la maladie ou l’âge.

Le portage à domicile de livres auprès de personnes ne pouvant se déplacer, est également une des formes possibles "du lien culturel" : différentes expériences existent (à Versailles, la bibliothèque est en lien avec les services de la Mairie ; à l’hôpital Bretonneau, ce service est réservé aux anciens patients rentrés chez eux ; et au Pays Basque, les bibliothécaires sillonnent les routes pour rencontrer leurs lecteurs isolés dans de petits cantons).

Nous avons partagé aussi un moment émouvant avec Marie Billetdoux, auteure, pour qui "les mots sont dangereux" : elle sent que l’écriture l’empêche d’avoir une relation orale avec l’autre, elle dit être une "infirme de la communication". Les débats se sont terminés sur la formation des bénévoles, indissociable de leur engagement. Journées studieuses et conviviales avec visite de la ville et bien sûr d’une cave avec dégustation de champagne !

Imprimer Envoyer à un ami
RSS | Crédits | Mentions légales | Plan du site